Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2017

De sang et de lumière

de-sang-et-de-lumiere-de-laurent-gaude-.jpgje veux une poésie du monde,qui voyage, prenne des trains, des avions, plonge dans des villes chaudes, des labyrinthes de ruelles.

Je veux une poésie qui connaisse le ventre de Palerme, Port-au-Prince et Beyrouth....

Je veux une poésie qui s'écrive à hauteur d'hommes.

Une poésie qui marche derrière la longue colonne des vaincus et qui porte en elle part égale de honte et de fraternité....

Je veux une poésie qui se penche sur les hommes et ait le temps de les dire avant qu'ils ne disparaissent...

Quelques lignes de la première page, des pages de très beaux poèmes

Laurent gaude 2.jpg

" Regardez-les,
                                                      Ils ne nous prennent rien.
                                                      Lorsqu’ils ouvrent les mains,
                                                     Ce n’est pas pour supplier,
                                                     C’est pour nous offrir
                                                         Le rêve d’Europe
                                                     Que nous avons oublié...."

 

 

Ces poèmes engagés à l’humanisme ardent, à la sincérité poignante, se sont nourris, pour la plupart, des voyages de Laurent Gaudé.
Qu’ils donnent la parole aux opprimés réduits au silence ou ravivent le souvenir des peuples engloutis de l’histoire, qu’ils exaltent l’amour d’une mère ou la fraternité nécessaire, qu’ils évoquent les réfugiés en quête d’une impossible terre d’accueil ou les abominables convois de bois d’ébène des siècles passés, ils sont habités d’une ferveur païenne lumineuse, qui voudrait souffl er le vent de l’espérance.( 4ieme de couverture)

 

laurent gaude4.jpg

 Jonathan Stutz - Fotolia

Les mots sont
  Vieux
    Comme la souffrance des peuples.  

 

 

  page 11

laurent gaude 3.jpg

 

 

 "Je veux une poésie qui défie l’oubli et pose ses yeux sur tous ceux qui vivent et meurent dans l’indifférence du temps. Même pas comptés. Même pas racontés. Une poésie qui n’oublie pas la vieille valeur sacrée de l’écrit : faire que des vies soient sauvées du néant parce qu’on les aura racontées"

 

17:01 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : poésie, laurent gaudé

Commentaires

Tellement de vérité dans tout ça, ce doit être bien émouvant à lire.

Écrit par : Solange | 02/04/2017

Une poésie du jour vécu, de l'émotion et du ressenti. Une trace indélébile d'humanité. Voilà ce que l'on peut exiger de l'art de la poésie! Je n'ai pas encore lu Laurent Gaudé mais tu m'en donne ainsi l'occasion!

Écrit par : alezandro | 02/04/2017

Solange, alezandro
Désespérance, histoires poignantes, vraies, terribles...

Laurent Gaudé, un auteur que j'aime beaucoup, tous ses romans !
Bises

http://nono.hautetfort.com/archive/2014/02/03/le-soleil-des-scorta-5288770.html

Écrit par : noelle | 02/04/2017

J'aime ! Merci Noëlle !

Écrit par : eva | 03/04/2017

Voilà un livre qui me "parle"... Merci Noëlle pour cette belle découverte. Bisous.

Écrit par : Cathy | 03/04/2017

C'EST à RETENIR MERCI NOELLE BISOUS ODILE

Écrit par : o.babadjian schweitzer | 03/04/2017

merci du partage

Écrit par : les Caphys | 04/04/2017

Écrire un commentaire