Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2017

Un soir , un film

 

grand-froid-4.jpg

Dans une petite ville perdue au milieu de nulle part....

Comédie noire, drôle, tendre, émouvante et complètement déjantée !

Superbes paysages et un jean- Pierre Bacri en pleine forme !

Grandfroid_photo-1024x682.jpg

Film réalisé par Gérard Pautonnier en 2017 avec Jean-Pierre Bacri, Arthur Dupont, Olivier Gourmet,

grand froid2.jpg

Après midi, rando...

DSCI0210.JPG

Ce jour là ,  dès le matin,   ciel très noir,  alors rando du coté du petit village de Billière

DSCI0205.JPG

DSCI0209.JPG

DSCI0206.JPG

 Sentier près de La ferme d'Espiau....

espiau.JPG

Petit coup de coeur, une très bonne table !

 

DSCI0213.JPG

 

11:04 Publié dans cinema | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : un soir, un film

03/02/2017

Le procès de Viviane Amsalem

Film7.jpg

Vu sur Arte

Une procédure de divorce filmée mois après mois par Ronit et Shlomi Elkabetz dans un tribunal

 
Les mois se succèdent, puis les années...
Peu de dialogue, mais des regards, et quels regards !
Un procès hors du temps, un face à face , un huit clos oppressant entre rire et larmes.
Passionnant, bouleversant.
 

 

film.jpeg

" En Israël, le courageux combat d'une femme en instance de divorce contre le pouvoir patriarcal et religieux... Après "Prendre femme" et "Les sept jours", ce film clôt avec force la trilogie réalisée par Ronit Elkabetz et son frère Shlomi autour de la condition de la femme en Israël. Il s'agit aussi de l’ultime rôle de la vibrante Ronit Elkabetz, disparue en avril dernier

 

film2.jpeg

.

"Viviane, quadragénaire israélienne, veut divorcer d'Elisha, avec qui elle est mariée depuis plus de trois décennies. Elle a quitté le domicile conjugal mais n'est pas libre pour autant. Elisha refuse obstinément le divorce, et en Israël, seul le consentement des deux époux peut permettre à la séparation d'être prononcée. Très déterminée, Viviane doit se battre aussi contre les juges rabbiniques, seuls habilités à marier les Israéliens – et à les séparer. De reports d'audience en défections de son époux, les années passent et Viviane Amsalem ne parvient pas à se faire entendre. Elle est même obligée de réintégrer le foyer conjugal…

film 3.jpeg

Sous le contrôle de Dieu

 

film 10.jpg

 

Viviane Amsalem devient l'archétype de l'épouse contrainte par les règles sociales et religieuses édictées par les hommes. Son désir de liberté mais aussi sa sensualité latente se heurtent inlassablement aux codes d'un pays patriarcal où les lois casher régulent jusqu'à l'intimité des femmes. Pour symboliser l'enfermement de leur héroïne, les deux réalisateurs composent, entre les murs de la salle d'audience, un huis-clos hypnotique, dont les personnages, filmés en caméra subjective, ne semblent pouvoir s'échapper. Le film marque la dernière apparition au cinéma de Ronit Elkabetz, disparue en avril dernier. Sa puissante composition d'une Viviane Amsalem en colère face à l'arbitraire des lois restera dans les mémoires." (Arte)

Film8.jpeg

 Quelques mots de  Ronit Elkabetz. "on est entré dans la tragédie et l’absurde, pas loin du surnaturel....

il y a un domaine qui demeure intouchable, ce sont les tribunaux rabbiniques qui gèrent les divorces. Dans mon pays, seul le mari a le droit de l’accorder à sa femme. Pour les rabbins, la pire chose au monde est de briser un ménage juif… Et ça fait quatre mille ans que ça dure ! Alors qui va faire bouger cette loi ?.."

Ronit-Elkabetz-un-divorce-sans-fin.jpg

27/02/2016

Cesar 2016

 

cesar2.jpg

 

César 2016 : les filles de “Mustang”, prix du meilleur premier film, une belle bande d'insoumises

 Cinq sœurs confrontées à la difficulté d'être fille en Turquie, qui résistent, restent solidaires...

 

la 41e nuit des César du cinéma, présentée par Florence Foresti, a sacré Fatima, réalisé par Philippe Faucon, comme meilleur film.

cesar.jpg

cesar 4.jpgLe César du meilleur réalisateur revient à Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse.

 

Les prix d'interprétation vont à Catherine Frot (Marguerite)

cesar5.jpg

et Vincent Lindon (La loi du marché).

cesar8.jpg

cesar2.JPG

 

 

Meilleure actrice dans un second rôle:
Sidse Babett Knudsen dans "L'hermine"

Meilleur acteur dans un second rôle:
Benoît Magimel dans "La tête haute"

Meilleure espoir féminin:
Zita Hanrot dans "Fatima"

Fataima_Zita_Hanrot.jpg

Meilleur espoir masculin:
Rod Paradot dans "La Tête haute"

190979.jpg

La Tête haute : Photo Benoît Magimel, Rod Paradot

 

 

cesar12.jpg

 

 

Meilleur film étranger:
"Birdman"

Meilleur film d'animation: Le petit Prince

cesar 10.jpg

 

Meilleur film documentaire: Demain

cesar 7.jpg

 

Affiche-La-Contre-allée.jpg

 

 

Meilleur court-métrage:
"La contre-allée"

 

 

 

 

 

 

Meilleur court-métrage d'animation:
"Le repas dominical"

cear7.jpg

 

cesar14.jpg

 

César d'honneur 2016  attribué à Michael Douglas

 

 

 

 

mustang-h-810x438.jpg

 

Mustang reçoit quatre César, dont celui du meilleur premier film.

meilleur premier film, meilleur montage, meilleure musique originale et meilleur scénario original

 

 

 

" C'est le début de l'été. Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues. La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger. Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées."

Quelques extraits de Télérama, photos trouvées sur le net

 

19:07 Publié dans cinema | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : cesar 2016

23/01/2016

Le bal ...1983

Le Bal, film d' Ettore Scola,   il était dans ma liste de mes films préférés...

Retrouvé le petit cahier....

1983....alors cette année là....Les dix premiers...

 

le_bal_ blog.jpg

"Cinquante ans de danse de salon en France, depuis les années 1930 : le Front populaire, la Guerre, l'arrivée du jazz et du rock, Mai 68, le disco... Les couples silencieux se font et se défont au gré de l'histoire et de la musique.

avant-scene-cinema-621-a-nos-amours-maurice-pialat-sandrine-bonnaire-generique.png découverte de la jeune Sandrine Bonnaire par Maurice Pialat.

"A quinze ans, Suzanne découvre avec lucidité et une certaine amertume que ce qu'elle aime faire avec les hommes...."

film.jpg

" Une fille et son père, une actrice débutante et son réalisateur, également acteur. Sandrine Bonnaire et Maurice Pialat dans A nos amours. "

 

blog 3.jpeg

 

 

L'été meurtrier réalisé par Jean Becker avec Isabelle Adjani, AlainSouchon

 

" dans un petit village de Provence avec Gabriel, son père adoptif paralytique et sa mère Eva Braun. La jeune femme fait alors la rencontre d'un pompier volontaire du village, surnommé Pin Pon, dont elle finit par tomber amoureuse. ..."

blog9.jpg

 

Furyo, réalisé par Nagisa Oshima en 1983 avec David Bowie, des films qu'on oublie pas ...

"Un soldat anglais défie par une attitude provocante l'officier japonais qui commande le camp ou il est retenu prisonnier...."

film2.jpg

 

 

. blog 5.jpgtchao-pantin-1983- blog9.jpg

Tchao-Pantin_ blog10.jpgColuche, inoubliable dans «Tchao Pantin»n  réalisé par Claude Berri avec Coluche, Richard Anconina.

Le plus beau rôle de Coluche

"Lambert, le regard fatigué et l'oeil rougi par l'alcool, traine sa solitude dans un garage parisien. Il est pompiste de nuit...."

 

claude-berri-1934-2009-tchao-pantin-L-1.jpeg

Claude Berri Tchao pantin....

 

 

film5.jpg

 

 

En novembre 1942, les Américains débarquent en Algérie, à Tadjira

Alexandre Arcady
Avec : Philippe Noiret, Roger Hanin, Marthe Villalonga, Patrick Bruel

 

 

 

 

 

 

 

blog 6.jpg

 

 

 

Tootsie  réalisé par Sydney Pollack en 1982 avec Dustin Hoffman, Jessica Lange

film7.jpg

" Dans Tootsie, Dustin Hoffman incarne un acteur au chômage se travestissant en femme persuadé qu'il trouverait ainsi plus de rôles."

 

 

 

Les_Comperes blog.jpgLes compères      réalisé par Francis Veber avec Pierre Richard, Gérard Depardieu.

 

"Tristan Martin, un adolescent de 17 ans, fait une fugue, au désespoir de sa mère Christine. Pour le retrouver, celle-ci envoie deux de ses anciens amants, en leur faisant croire que l'un d'entre eux est peut-être le père. ....

 

 

Le trio Veber-Richard-Depardieu     vu et revu !

 

Capt_film.jpg

 

 

Garcon-cine-club-L-ultime-collaboration-Claude-Sautet-Yves-Montand_news_full-e1436092653320.jpg

 

"Alex, garçon de café dans une grande brasserie parisienne, rêve d’une autre vie. Il multiplie les histoires d'amour sans lendemain, jusqu'au jour où sa route croise celle de Claire ...."

 

 

 

 

 

aff_garcon.jpg

 

 

Garçon   réalisé par Claude Sautet avec Yves Montand, Nicole Garcia, Jacques Villeret, Dominique Laffin. 

 

Photos trouvées sur le net , quelques lignes Allociné

ET

cinema-paradiso.jpg

  le chef d 'oeuvre de Giuseppe Tornatore avec Philippe Noiret, Jacques Perrin, Salvatore Cascio.
 
Année 89 , superbe, bouleversant, un vrai film d'amour, un de mes préférés !

 

 

 

 

 

 

 

 

19:18 Publié dans cinema | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : fims, année 83

25/05/2014

Le palmarès du 67e Festival de Cannes

images.9.jpg

 

La Palme d'or a été attribuée samedi à Winter Sleep du réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan, longue dissection psychologique d'un sexagénaire qui règne en maître sur un village d'Anatolie.

 

cinema-winter-sleep-4.jpg

Nuri-Bilge-Ceylans-“Winter-Sleep”.4.png

 

 

 

 

«Cette année, c'est la centième année du cinéma turc, c'est une très belle coïncidence», a dit le réalisateur.

"son film est traversé par la question du fossé qui s'est creusé entre les adultes qui possèdent et les jeunes restés démunis. Lui-même a dédié son trophée à « la jeunesse de Turquie, et à ceux d'entre eux qui sont morts au cours de l'année passée » pendant les manifestations contre le gouvernement de l'AKP."

 

winter.jpg

 

 

 

 

 

winter-sleep2.jpg

 

 

 

 

858481-xavier-dolan-tres-emu-lors.jpg

 

 

 

Le québécois Xavier Dolan, 25 ans, a remporté samedi soir le prix du jury à Cannes pour l'émouvant drame familial Mommy,

 

 

ex aequo avec Adieu-au-Langage-filmloverss-1.jpgle Franco-suisse Jean-Luc Godard pour Adieu au langage, une oeuvre difficile et expérimentale.

 

 

 

 

 

Mère et fils, Diane (Anne Dorval) et Steve (Antoine Olivier Pilon) dans le film MOMMY de Xavier Dolanxavier dolan mommy affiche_0.jpg

Le Festival récompense ainsi du même coup le benjamin et le doyen de la compétition 2014.

 

130122-godard.jpg

 

 

C'est la première fois que Cannes accorde un prix à la légende de la nouvelle vague Jean-Luc Godard, 83 ans, qui a refusé de se déplacer sur la Croisette.

 

 

 

«On fait ce métier pour aimer et être aimé en retour. C'est la revanche en quelque sorte de nos amours imaginaires», a déclaré sur scène Xavier Dolan, qui, malgré son jeune âge, est un habitué du Festival de Cannes où il s'est révélé au monde il y a cinq ans avec son premier film.

 

Son cinquième long métrage Mommy raconte l'histoire de Diane, veuve exubérante au langage fleuri, qui hérite de la garde de son fils, un adolescent blond bipolaire, impulsif et violent, après son expulsion d'un centre correctionnel.

momy.jpg

 

Le jeune cinéaste a remercié la présidente du jury, Jane Campion, pour l'avoir inspiré, avant de s'adresser aux jeunes de sa génération.

 

«La leçon de piano est le premier film que j'ai pu voir (...) Peu de films ont autant influencé ma carrière, et me retrouver ici sur la même scène que vous est quelque chose d'extraordinaire. Vous avez écrit des rôles pour des femmes magnifiques, avec de la volonté, une âme, pas des victimes, pas des objets», a-t-il dit avant que Jane Campion ne vienne l'embrasser.

«Je tiens à remercier les gens de mon âge, de ma génération, a-t-il ajouté, très ému. Accrochons-nous à nos rêves, car nous pouvons changer le monde, nous pouvons faire rire et pleurer les gens, changer les esprits. Je pense que tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n'abandonne jamais».

 

Également primé, Adieu au langage est un film difficile, montage serré de petites scènes où le réalisateur veut dire son refus des propos d'aujourd'hui, dénués de sens selon lui, bien loin du véritable «langage»

 

Le Grand prix a été attribué samedi soir à Le meraviglie (Les merveilles), seul film italien de la Sélection officielle, réalisé par Alice Rohrwacher. Le film décrit comment l'irruption d'un jeune délinquant et d'une émission télévisée change la vie d'un couple d'apiculteurs en quête de pureté, vivant avec ses quatre filles en marge de la société.

 

4420934_6_3a5f_sam-louwyck-et-alba-rohrwacher-dans-le-film_f0d2a77241fd57d3fe9bf9c15fabcaab.jpg

 

Bennett-Miller-Je-voulais-que-Foxcatcher-fasse-l-effet-d-une-gifle_portrait_w532.jpg

 

Le prix de la mise en scène a été attribué samedi par le Festival de Cannes à Bennett Miller pour son film Foxcatcher, un drame des années 80 où un riche milliardaire (Steve Carell) prend sous sa coupe deux frères lutteurs (Shanning Tatum et Mark Ruffalo).

 

449790.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

 

 

 Le prix du scénario a été remis aux Russes Andreï Zviaguintsev, également réalisateur, et Oleg Negin pour Leviathan

 

 

Maps-To-The-Stars-131107-01.jpg

 

 

 

L'actrice américaine Julian Moore a reçu le prix de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans Maps to the Stars, du réalisateur canadien David Cronenberg

 

 

 

l'acteur britannique Timothy Spall a reçu le prix d'interprétation masculine pour son rôle dans Mr Turner, de Mike Leigh, où il campe le célèbre peintre britannique

images.jpg turner.jpg

 

L'édition 2014 du festival marquait une première pour le cinéma canadien, qui proposait un record de trois films en compétition officielle avec The Captive d'Atom Egoyan.

 

Caméra d'or : Party Girl, des Français Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
- Palme d'or du court-métrage : Leidi, du Colombien Simon Mesa Soto

 

 

montage films_0.jpg

« Timbuktu », « Sommeil d'Hiver », « Deux fenêtres », « Mommy », « Steps to the Stars », « Deux Jours », une nuit », « Foxcatcher », « Adieu au langage ». Festival de Cannes 2014/montage RFI

 

Sources  

  extraits     La Presse Canadienne
Montréal 
- Avec l'AFP     Le Monde.fr par Thomas Sotinel 

 

 

23/05/2014

Deux jours , une nuit

images.9.jpg

A Cannes, Deux Jours une nuit a déjà la palme d'or des critiques....

 

 

 

dardenne-cotillard-deux-jours-une-nuit-cover.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rosetta.jpg

 

En 1999, les frères Dardenne recevaient la palme d'or pour "Rosetta". Ils y filmaient la course éperdue d'une jeune fille issue du lumpenprolétariat, prête à tout pour retrouver du travail et mener une vie normale.

 

Quinze ans après, ils racontent un autre parcours du combattant, celui de Sandra, mariée et mère de deux enfants, pour conserver sa place au sein d'une usine de panneaux solaires. Son sort est suspendu au vote des salariés, sommés de choisir entre leur prime de 1000 euros et le maintien de l'emploi de Sandra.4420960_6_5954_marion-cotillard-dans-le-film-belge-de_843acef8b0ffa6672ba0e38c9ebce2e3.jpg

 

Choix cornélien pour qui a un tant soit peu d'empathie. Après un premier vote biaisé par les manœuvres d'intimidation du patron, Juliette, l'amie de Sandra, obtient du contremaître la tenue d'un nouveau scrutin pour le lundi. Sandra a deux jours et une nuit pour convaincre ses collègues de renoncer à leur prime.

 

 

 

2j1n_photo2-r_christine_plenus_-_copie.jpg

 

 

 

 

 

"Amoureux de l'humanité même dans ce qu'elle peut avoir de plus inhumaine, les Dardenne osent parler d'espoir et de lumière,quand tout nous conduit au désespoir et à la nuit."

Sources Studio et Nouvel Obs

 

 

 

15:07 Publié dans cinema | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : deux jours une nuit

17/04/2014

Cannes 2014 : l'affiche du Festival avec Marcello Mastroianni

                            Nino Rota et sa célèbre musique du film 8 1/2

 

 

cannes.jpg

 

 

Après le très beau baiser du couple mythique formé par Joanne Woodword et Paul Newman l’année dernière....

 

 

 

 

 

  la sélection sera annoncée ce jeudi 17 avril, l'affiche officielle du Festival de Cannes vient d'être dévoilée. Le comédien italien Marcello Mastroianni sera l'icône de cette 67ème édition. L'affiche, qui reprend une photo du long métrage de Federico Fellini, Huit et demi (présenté en Sélection officielle en 1963) a été conçue par Hervé Chigioni et son graphiste Gilles Frappier

Ce film, présenté à Cannes en 1963, marque un tournant dans la vie de l'acteur et du cinéaste

 

 

Jane Campion, réalisatrice néo-zélandaise, seule femme à avoir obtenu la Palme d'or, devient aussi la première femme réalisatrice à présider le jury du Festival de Cannes.

 


AVT_Jane-Campion_8417.pjpeg.jpg

 

La cinéaste s'est fait connaitre par ses très beaux portraits de femmes marginales ou à forte personnalité aux prises avec les carcans de la société.

Il y a Ada dans La leçon de piano, Kay dans Sweetie, son premier long métrage présenté en compétition sur la Croisette en 1989, Jane dans Un ange à ma table en 1990, sans parler de Portrait of a Lady avec Nicole Kidman (1996), Holy Smoke avec Kate Winslet en 1999 etc. Son dernier long métrage en compétition à Cannes, Bright Star en 2009, racontait les délicates amours du poète romantique John Keats

 

cannes-2014-affiche.jpg

 

 

index.jpg

 

 

 

 Le festival de Cannes, Marcello Mastroianni l’a bien connu puisqu’il a reçu pas moins de deux reprises le prix d’interprétation masculine : la première fois pour Drame de la vie, en 1970, et la seconde en 1987 pour Les Yeux Noirs

 

 

 

 

 

 

 

cinema.jpg

 

 

 

 

 

                          Une filmographie mythique

 

135_2.jpglepigeon5.jpg

MASTROIANI 2.jpg

Camarades_1963_Compagni_1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

MASTROIANI.jpg

 

50625876_p.jpg

Une époque révolue.  un grand cinéaste italien, Féderico Fellini et l'un de ses acteurs fétiches de Huit1/2, Marcello Mastroianni  posant devant l'affiche de "La Dolce Vita"

Sources Allociné , RTL

13:56 Publié dans cinema | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : cannes 2014

30/03/2014

Le petit père Mozart

 

 

carole-laure.jpg

 

Une image chez notre amie Eva, " La belle Carole Laure danse"  danse avant de tomber....alors souvenir d'un film que j"avais adoré, " Préparer les mouchoirs"

C'était en 1977 ,Carole Laure rejoint l'univers de Blier , avec le duo Dewaere , Depardieu, deux doux paumés.....magnifique complicité !

Et Wolgang Amadeus Mozart....

mouchoirs.jpg

 Film culte, il obtient  l'oscar du meilleur film étranger en 1979 

mouchoird.jpg

 


index.jpg

 

"Un homme qui croise un inconnu à qui il offre sa femme. Ce dernier possédant l'intégral des livres des poches et n'avouant écouter que des musiques signées Mozart. Un voisin râleur, mais qui aide le trio à kidnapper le jeune surdoué dont s'est éprise la jeune femme et qui tombe amoureux de la mère de celui-ci." ( Allociné)

Une révélation , le jeune Riton Liebman

getyourhan7.jpg

mouchoirs 2.jpg

 

 Drôle , provoquant, mais c'est du Blier ! touchant ....

A voir ou à revoir...

 

preparez-vos-mouchoirs-1978-03-g.jpg

 

 

 

08/01/2014

Une femme , Jane Campion

nouveau_la.lecon.de.piano.jpg

 

La seule femme à avoir obtenu la Palme d'or pour "La leçon de piano" sera la première femme réalisatrice à présider le jury du Festival.

La-Lecon-de-piano-VF_reference.png

104543-jane-campion-nommee-presidente-du-jury-du-festival-de-cannes-2014.jpg


Jane Campion représente un cas unique dans l'histoire du Festival de Cannes. Elle seule a obtenu deux Palmes d'or : la première en 1986 pour son court-métrage Peel, alors qu'elle était inconnue, et la seconde en 1993 pour La leçon de piano. Ce film lui a valu également l'Oscar du meilleur scénario, tandis que l'actrice Holly Hunter raflait le prix d'interprétation sur la Croisette et l'Oscar de la meilleure actrice

jane campion


 








n-JANE-CAMPION-large570.jpg


"Née en 1954 à Wellington, Jane Campion a réalisé une demi-douzaine de longs-métrages depuis Sweetie, son premier film (1989), à Bright Star (2009). Elle a également signé plusieurs courts-métrages, dont Peel (Palme d'or du court-métrage à Cannes en 1986) et, plus récemment, une mini-série pour la télévision, Top of the Lake. « Après Michèle Morgan, Jeanne Moreau, Françoise Sagan, Isabelle Adjani, Liv Ullmann et Isabelle Huppert en 2009, elle complète la liste prestigieuse des présidentes de jury »soulignent les organisateurs.

images.jpg



default-15_movie_medium.jpgholy-smoke_affiche1_movie_medium.jpg


affiche-film-bright-star-mon-amour-jane-campion-abbie-cornish-ben-whishaw-texte.jpg

 

PHO7dc623f4-4245-11e3-b754-cc60ad505094-350x250.jpg


"Créée, écrite et réalisée par la cinéaste néo-zélandaise Jane Campion (La Leçon de piano), Top of the Lake n'est pas qu'une minisérie. C'est aussi un grand film de femmes, un hymne à la beauté, une terrible enquête policière. Qui plus est sans happy end."


« Elle fait partie de ces cinéastes qui incarnent à la perfection l'idée qu'on peut faire du cinéma en artiste et séduire un public planétaire. Et nous savons que son exigence personnelle sera aussi celle de son jury »(Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes)

Portraits de femmes

La cinéaste s'est fait connaitre par ses très beaux portraits de femmes marginales ou à forte personnalité aux prises avec les carcans de la société. Il y a Ada dans "La leçon de piano", Kay dans "Sweetie", son premier long métrage présenté en compétition sur la Croisette en 1989, Jane dans "Un ange à ma table" en 1990, sans parler de "Portrait of a Lady" avec Nicole Kidman (1996), "Holy Smoke" avec Kate Winslet en 1999 etc.

Source m. culture  ,
Le Monde.fr avec Reuters | 07.01.2014

 

 

 

lecon-de-piano-1993-10-g.jpg

13/12/2013

Antonio Tabucchi


tabbuchi.jpg



 "La malle, c'est celle qui fut ouverte en 1968, 33 ans après la mort de Fernando Pessoa, et dans laquelle on découvrit plusieurs milliers de manuscrits signés de différents pseudonymes qu'il appelle ses « hétéronymes ».
Amateur éclairé de la littérature portugaise et surtout de l'oeuvre de Fernando Pessoa dont il fut aussi le traducteur, Antonio Tabucchi déballe avec tendresse et curiosité les nombreux manuscrits laissés par Fernando Pessoa et signés par la foule de ses hétéronymes. Il porte un regard sur l'oeuvre, interroge l'écriture de celui qui fut sans doute le poète le plus mystérieux du XXe siècle. Pointu, vivant, cet essai fera le régal des amoureux de Pessoa".( éditeur)

malle.jpg


1pessoa-di-sironi.jpg


nocturne indien



De Antonio Tabucchi ,

  lu et aimé Nocturne Indien





nocturne-indien-antonio-tabucchi.jpg






"Dans la chaleur des nuits indiennes, un homme part à la recherche d'un ami disparu. Entre Bombay et Goa, de bas-fonds miséreux en hôtels pour Occidentaux au luxe tapageur, sa quête croise la route de personnages étranges et déroutants. Mais il est facile de se perdre dans ce pays ensorcelant où les enfants sont devins, les vieillards un peu fous et les femmes si belles..."


Et vu et aimé le film d'Alain Corneau (1989 )

Sur un fond de schubert , entre fiction et réalité, au coeur de l'Inde, l'errance d'un rêveur....

nocturne 4.jpg

nocturne-indien-1989-02-g.jpg


Un acteur,J Hugue Anglade, fascinant

Rencontres insolites et Mystérieuses...



"Rossignol arrive à Bombay avec pour seul bagage une petite valise noire dont il ne se sépare jamais. Il se fait conduire au Khajurao, un hôtel du "quartier des cages". Là, il demande à parler à une jeune prostituée, Vimla Sar, qui lui a écrit pour lui dire que son ami Xavier a disparu un an plus tôt après être tombé malade."


nocturne.jpg


antonio_tabucchi_addio.jpg



Antonio Tabucchi, né le 24 septembre 1943 à Vecchiano, mort le 25 mars 2012 à Lisbonne, est un écrivain italien, traducteur et passeur de l'œuvre de Fernando Pessoa en italien.



nocturne indien


Au cours de la campagne électorale italienne de 1995, le protagoniste de son roman "Pereira prétend" est devenu un symbole pour l’opposition de gauche à Silvio Berlusconi, le magnat italien de la presse."


nocturne indien





Et   la musique , envoutante du film ....


 (le 2e mouvement du Quintette en Ut de Schubert)

15:03 Publié dans cinema | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : nocturne indien