Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2021

Une hirondelle

hirodelle2.jpg

Mais non, mon hirondelle,

Le monde

N'est pas en train de périr

Puisque tu vas pondre

 

 

 

images (3).jpgGuillevic

13:14 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (17)

23/03/2021

Les escaliers de Montmartre

                                            valendon4.jpg Cette gamine qui dessine sur le trottoir...

 

"Dans les années 1870, au temps des cerises, une gamine dessine sur le trottoir du boulevard Rochechouart. Un monsieur important remarque sa beauté et son talent. Il s'appelle Puvis de ChavannesVALADON, pierre puvis de chavannes.jpeg et lui demande de poser pour lui

.Dix ans plus tard, la jeune fille, qui a pris le nom de Suzanne Valadon,Valendon3.jpg connaît déjà tous les peintres de la butte Montmartre, ce quartier encore champêtre où le génie semble courir les rues. Renoir, Degas, Toulouse-Lautrec, et même Erik Satie le musicien, entrent dans sa vie.

Valadon,maurice utrillo, moulin de la galette.png

 

Suzanne devient leur modèle, leur muse, leur maîtresse. En marge de cette vie d'art et d'amour, elle élève le petit Maurice, enfant d'une liaison passagère avec un Catalan nommé Utrillo

valendon 2.jpg

.Et aussi, et surtout : elle continue à peindre, magnifiquement

Valadon1926.jpg

Valendon5.jpg

...Autour de cette jeune femme, dans la société la plus libre qui fût alors,

valendon 6.jpg

Michel Peyramaure fait revivre toute une époque, le temps légendaire des impressionnistes, celui des "peintres du bonheur".(4ieme de couverture)

Valendon utrillo.jpeg

"Les peintres du bonheurs"  déjà rencontrés dans

valadon8.jpg

"Quand le siècle commence, Montmartre et Montparnasse se regardent: deux collines d’où vont naître les beautés du monde d'hier, et aussi celles d'aujourd'hui...."P.1

 

"C'était l'époque où Paris était la capitale du monde. Sur les trottoirs de Montmartre et de Montparnasse, entre le Bateau-Lavoir et la Closerie des Lilas, allaient les sublimes trublions qui inventaient l'art moderne et le langage du siècle : Jarry, son hibou et ses revolvers, Picasso, sympathisant anarchiste, Apollinaire, l'érotomane, Modigliani et ses femmes, Max Jacob et ses hommes, Aragon, le flambeur, Soutine, le solitaire, Man Ray, Braque, Matisse, Breton et les autres… Ils venaient de tous les pays. Ils étaient peintres, poètes, sculpteurs, musiciens. Fauves, cubistes, surréalistes, fêtards, amoureux -"

BOEMES.jpg

                                             On avait traversé la Seine pour serrer la main des poètes....

                                             La guerre avait dispersé les groupes comme une grenaille explosée.  p.401, quelques mots.

Deux récits,  Passionnants, un superbe voyage, joyeux et nostalgique

valadon9.jpg

                                Dance at Bougival, Suzanne Valadon and Paul Lhote - Pierre Auguste Renoir
 
 
 
 
 

20/03/2021

Marcher dans les pas de Marcel Pagnol

grimaud 2009 130.jpg

 

 

"Je suis né dans la ville d'Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers.

"Marcel Pagnol, " La gloire de mon père"

 

 

                                               

                                                                          

grimaud 2009 132.jpg

                      Un printemps , en partant d'Aubagne , balade dans la garigue de grimaud 2009 143.jpg

son enfance ,rando dans les collines.... 

 

 

 

grimaud 2009 149.jpg

.Chemins étroits et pierreux...

grimaud 2009 159.jpg

 

"Le voisin attela son cheval, la tante enveloppa Augustine dans des châles, et nous voilà partis au petit trot, tandis que sur la crête des collines la moitié d'un grand soleil rouge nous regardait à travers les pins"

                  

 

grimaud 2009 162.jpg

Au départ , il était là, sur le sentier...."l'âne si doux..."

grimaud 2009 160.jpg

 

Très vite, la montée sera dure...grimaud 2009 157.jpg

 

"Garlaban, c'est une énorme tour de roches bleues, plantée au bord du Plan de l'Aigle, cet immense plateau rocheux qui domine la verte vallée de l'Huveaune."

grimaud 2009 147.jpg

 

"Ce n'est donc pas une montagne, mais ce n'est plus une colline, c'est Garlaban"

Marcel Pagnol " la Gloire de mon père" extraits

 

                                                                          

23:24 Publié dans Balade | Lien permanent | Commentaires (5)

17/03/2021

Ainsi vont les doux villages éparpillés.....

 

ete 2011 745.JPG

Des balades, des villages, des ruelles...

 

Poingt Ravier , le hameau sur les hauteurs de Valloire , un été...

 

" Ainsi vont les doux villages éparpillés 
sur les coteaux, aux flancs des coteaux, à leurs pieds,

 

grimaud 2009 242.jpg

Moustier sainte Marie, un beau village


dans les plaines, dans les vallées, le long des gaves,
près des routes, près des villes et des montagnes ;"

 

grimaud 2009 262.jpg

 

Dans les Alpes de haute- Provence ,aux portes des Gorges du Verdon.

 

J'ai aimé ces  ruelles...

grimaud 2009 069.jpg

En plein cœur de la forêt des Maures, le village de Collobrières ...Un printemps....

grimaud 2009 067.jpg

grimaud 2009 082.jpg

 

ruelles du vieux village médiéval, Grimaud, dans le massif des Maures

 

 

20190503_112508.jpg

20190503_134728.jpg

grimaud 2009 086.jpg

Quelques mots de Francis Jammes

19:07 Publié dans Balade | Lien permanent | Commentaires (5)

14/03/2021

Le Patou

hospice de france.jpg

Le Patou, chien de montagne, il était là, au refuge de l' Hospice de France

Vieilles diapos et premières randos....

hospice de france.jpg

Aujourd'hui, plus de Patou...

20180720_122523.jpg

Face au refuge, Le port du Venasque

Luchon septembre 2011 215.JPG

Et là-haut, un refuge et des lacs....

Commence une longue montée...sentiers en lacets...

146.JPG

141.JPG

 

"De temps en temps on croit être arrivé au haut de la montagne, mais tout à coup elle fait un détour...

 

.quelques mots de Gustave Flaubert" Voyages aux Pyrénées" mais lui, c'était à cheval !

"L'air est pur, le vent souffle et le vent vous étourdit; les chevaux montent vite, donnant de furieux coups d'épaule, baissant la tête comme pour mordre la route et s'y hissent."

"vous apercevez successivement quatre lacs enchâssés dans des rochers ....;"

242.JPG

Les lacs de Boums, superbes !

22:27 Publié dans randonnees | Lien permanent | Commentaires (5)

10/03/2021

Allons nous promener....

  1. val d'isere 027.JPG

                                   Elevons-nous, mon corps

                                     Au dessus de ces prés, de ces bois,

val d'isere 211.JPG

                           Au-Dessus des étangs, des chemins

                                Allons nous promener

val d'isere 477.JPG

                                Dans les hauteurs de l'air

Juin juillet 2016 Luchon 286 (2017_02_14 18_59_01 UTC).JPG

                                     Au-dessus des nuages

                                     Pour avoir le plaisir

                                     De revenir sur terre

val d'isere 724.JPG

                                       Ou l'on marche à loisir,

                                     Et toucher de nos mains

                                      Les végétaux, les pierres,

                                          Peut-être un hanneton.

val d'isere 504.JPG

Pas de hanneton sur ce sentier, mais une petite marmotte...

Le sentier , à Val d'Isère, le nuage, dans les Pyrénées et un poème de Guillevic

val d'isere 160.JPG

22:32 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (8)

05/03/2021

Du jaune

20180710_112117.jpg

Première gentiane sur ce sentier qui grimpe au plateau de Campsaure

20180710_113345.jpg

                                                               " va ton chemin sans plus t'inquiéter !


                                                             

Juin juillet 2016 Luchon 457 (2017_02_14 18_59_01 UTC).JPG

                                     La route est droite et tu n'as qu'à monté...."

 

 

 

La- haut , sur le plateau , des gentianes, superbe !

20180710_112452.jpg

.Et j'adore le goût amer de ses racines.....

Sur ce plateau, il y a aussi la petite cabane

hospice de france.jpg

Le chemin continue...

Juin juillet 2016 Luchon 504 (2017_02_14 18_59_01 UTC).JPG

",Simple comme un enfant, gravis la côte...."Juin juillet 2016 Luchon 498 (2017_02_14 18_59_01 UTC).JPG

On  rencontrera   quelques chevaux....

Juin juillet 2016 Luchon 486 (2017_02_14 18_59_01 UTC).JPG

Une rando de l'été, quelques mots de Paul Verlaine

Juin juillet 2016 Luchon 813 (2017_02_14 18_59_01 UTC).JPG

Coup de cœur pour ce coin des Pyrénées

01/03/2021

Je suis le gardeur de troupeaux

ete 2011 451.JPG

Un été, à Valloire

 

                                                              Je suis un gardeur de troupeaux,
                                                              Mon troupeau, ce sont mes pensées
                                                              Et mes pensées sont toutes des sensations.


                                                           Je pense avec les yeux et avec les oreilles,
                                                               Et avec les mains et avec les pieds,
                                                               Et avec le nez et la bouche.

058.JPG

Sur le sentier du Céciré, Les Pyrénées , un automne....

057.JPG

 



                                                           Penser une fleur, c’est la voir et la sentir,
                                                             Et manger un fruit c’est en savourer le sens

 

ete 2011 566.JPG

.

                                                               C’est pourquoi, par un jour de chaleur,
                                                                  Si tant de jouissance me rend triste,
                                                                Je m’étends de tout mon long dans l’herbe,


                                                                   Je ferme mes yeux chauds,
                                                                Je sens tout mon corps étendu dans la réalité,
                                                                Je sais la vérité et je suis heureux.

 

066.JPG

                                                         pessoa.jpg

 

 

Fernando Pessoa,

Poèmes de Alberto Caeiro du « Gardeur de troupeaux »

15:05 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (13)