Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2021

Lu, aimé

livre 8.jpg

Thé Ache, tu avais dit quelques mots sur ce roman, alors lu et aimé , merci !

 

 "Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes… Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l’une, les yeux couleur nymphéa, rêve d’amour et d’évasion ; l’autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d’un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé…"(Quatrième de couverture)

dénouement inattendu !

Interrogé sur son plus grand plaisir d’écrivain, Michel Bussi répond sans hésiter : « écrire la fin de Nymphéas noirs, baptisée "Exposition". Cinquante pages jubilatoires pour faire passer le lecteur par toutes les émotions : la stupeur, la colère, la peine, les larmes… l’espoir. » vrai !!

" l'intrigue de mes romans, c'est ma mélodie"

giverny-7.jpg

photo trouvée sur le net

11:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

c'est un beau roman qui a reçu le Prix Polar Michel Lebrun à sa sortie, une bédé a été réalisée il n'y a pas longtemps, qui reste un beau moment aussi : une réussite !

Écrit par : thé ache | 03/12/2021

thé ache, plus rien à lire...j'avais beaucoup aimé " rien ne t'efface" je vais continuer avec Michel Bussi...

Écrit par : noelle | 03/12/2021

thé ache , merci !
Bon dimanche ! j'ai fais ma commande...

Écrit par : noelle | 05/12/2021

Tu donnes envie de lire ce livre...

Écrit par : Marie minoza | 06/12/2021

Marie , tu vas aimer !

Écrit par : noelle | 07/12/2021

Écrire un commentaire