17/12/2011

Migrances, vivre dignement, circuler librement

 

NewFaits.jpg« L’Autre monde possible » que les mouvements sociaux et altermondialistes appellent de leurs voeux, est bien celui où chacun pourra arpenter les avenues de la terre sans baisser la tête ou l’échine, dans le respect mutuel.

1960-2010 : Mille et une Maliennes debout pour réhumaniser et réenchanter le monde.

NewAutreAfrique.jpg

Qui sommes-nous ? Que faisons-nous ? Que voulons-nous ?
Maaw folo ! Les humains d’abord ! People first !
Nous sommes mille et une femmes, et deux, et trois, puis toutes les autres, femmes d’hier et d’aujourd’hui, femmes de saisons sèches et d’hivernage, femmes des années écoulées comme de celles qui vont suivre, femmes des jours qui bouillent et des nuits torrides, des mois de silence, suivis de mois de quête d’alternatives et d’enquêtes, des mois de mots dits à propos des maudits maux de la sécheresse dont celle des cœurs, des mois de pluies de mangues, d’émois de fièvre électorale et d’espoirs déçus, des mois de réflexion et de réappropriation de nos destins, des mois de propositions et de nouvelles espérances à partager, et demain, pour des semaines, des mois et des années, nous serons tout encore femmes d’action.

NewFaits.jpg


Un site à visiter, le site des instances d'Aminata Traoré "FORAM", à l'adresse suivante: http://www.foram-forum-mali.org/

Une occasion à ne pas manquer de lire et entendre une autre voix, inabituelle sous nos latitudes, dérangeante, bousculante, mais ô combien indispensable et éclairante. Et, au-delà de tout, totalement légitime, tâchons de ne pas l'oublier. Les désignés muets ont eux aussi droit à la parole. Claire Malbos


Migrances.jpg

Commentaires

Oui que ce temps vienne
qu'il vienne vite car malheureusement
il n'en prend pas le chemin
bisou bonne fin de semaine

Écrit par : mamita | 17/12/2011

Des pensées solidaires en ces temps et avec toujours à l'esprit "Et moi, je peux aussi agir"! Bises Noëlle.

Écrit par : Louis-Paul | 17/12/2011

@ Les routes humaines...

Oui on peut s'indigner mais aussi réenchanter le monde.

Alors comment chanter ce monde,comment le poétiser.Peut-être par la musique mélodieuse d'un piano de bistro des années soixante,peut-être par le tam-tam sans fard ,sans mélancolie pour porter bien au-delà de l'Afrique l'éloquence de la parole de ces femmes...

Emouvant...

Pierre

Écrit par : Ulm Pierre | 17/12/2011

La route de la solidarité...
Toujours sur ce site, paroles de femmes..

Aminata Traoré, même si elle parle de l’Afrique, nous prévient tous, dans son livre “Le viol de l’imaginaire”, quand elle nous dit : « L’autre Afrique possible commence par la décolonisation des esprits. Son avènement est un préalable à notre participation à l’ordre du monde sur des bases autres que celles de la subordination et de la simulation. »
En d’autres termes, cette phrase de Steve Biko, quintessence de toute pensée émancipatrice : « L’arme la plus puissante entre les mains de l’oppresseur est la mentalité de l’opprimé ».

De la solidarité entre les exclus et les précarisés, de la solidarité du peuple ressurgira l’internationalisme nécessaire aux luttes pour le changement de cette société mondialisée. Ce changement ne pourra triompher que si nous attaquons aux servitudes qui nous habite.
Comme le disait le regretté sociologue espagnol José Vidal-Beneyto, « Il n’y a pas programme plus mobilisateur que celui d’une bonne utopie. Surtout si elle est nécessaire. »

Écrit par : noelle | 17/12/2011

Bise bon dimanche

Écrit par : mamita | 18/12/2011

Écrire un commentaire