Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2017

Un livre

 

Arrête avec tes mensonges

       
       

 

Un livre poignant

livre.jpg"Je découvre la morsure du manque"

Philippe Besson ,nous parle du manque, de l'attente,il nous raconte un amour interdit , le non dit, les rencontres en secrets, les regards....

"Quand j'étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J'inventais si bien les histoires, paraît-il, qu'elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J'ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier.

Aujourd'hui, voilà que j'obéis enfin à ma mère : je dis la vérité. Pour la première fois. Dans ce livre.

Autant prévenir d'emblée : pas de règlement de comptes, pas de violence, pas de névrose familiale.
Mais un amour, quand même.
Un amour immense et tenu secret.
Qui a fini par me rattraper.(4eme de couverture)
 
 
 extraits
"Je découvre que l'absence a une consistance. Peut-être celle des eaux sombres d'un fleuve, on jurerait du pétrole, en tout cas un liquide gluant, qui salit, dans lequel on se débattrait, se noierait. Ou alors une épaisseur, celle de la nuit, un espace indéfini, où l'on ne possède pas de repères, où l'on pourrait se cogner, où l'on cher je une lumière, simplement une lueur, quelque chose à quoi se raccrocher, quelque chose pour nous guider. Mais l'absence, c'est d'abord, évidemment, le silence, ce silence enveloppant, qui appuie sur les épaules, dans lequel on sursaute dès que se fait entendre un bruit imprévu, non identifiable, ou la rumeur du dehors."
 
"Plus tard, j'écrirai sur le manque. Sur la privation insupportable de l'autre. Sur le dénuement provoqué par cette privation; une pauvreté qui s'abat. J'écrirai sur la tristesse qui ronge, la folie qui menace. Cela deviendra la matrice de mes livres, presque malgré moi. Je me demande quelquefois si j'ai même jamais écrit sur autre chose."
 
J'ai aimélivre8.jpg

livre9.jpg

livres 2.jpg

livre5.jpg

livre.png

 
 
 
 

livres10.jpg

 

"Ce livre touchera à n’en pas douter tous ceux qui aiment. En lisant Philippe Besson, comment ne pas penser à ces quelques vers de Claude Nougaro : « L’invasion du désir, vous transforme en désert, excepté ce soleil qui vous brûle ».Pascal Hébert

 

 

 

film.jpg

Patrice Chereau adaptera un de ses romans

                             "Son frère" "une histoire de fraternité                                                          et  d'agonie" p.99

son frère.jpg

 

 

 Photos trouvées sur le net

 

 

                                                    

 

 

 

Commentaires

Tu as toujours des suggestions de livre intéressant, mais je ne les trouve pas toujours chez-moi, je les prend en note ils finirons bien pas venir un jour.

Écrit par : Solange | 25/09/2017

Tu as toujours des suggestions de livre intéressant, mais je ne les trouve pas toujours chez-moi, je les prend en note ils finiront bien pas venir un jour.

Écrit par : Solange | 25/09/2017

Coucou Noëlle, je pense que ça me plairait ! La liste s'allonge !... Belle journée et merci. Bisous.

Écrit par : Cathy | 26/09/2017

Je n'ai pas lu ce roman, mais cet extrait me donne une idée de ce que devait être le fond de ce roman: "Arrête avec tes mensonges". L'absence, ce mot seul est un monde. Dans l'absence, c'est comme si c'est une non-vie qu'on avait traversée ou plutôt une vie en l'absence de l'autre, de ceux ou celles qu'on aime. Tu en parles bien noelle et je suis tenté de le lire.Merci noelle pour cette belle description. Mes bisous.

Écrit par : bizak | 27/09/2017

Je note le titre, Noëlle. Je regarderai si je le trouve à la médiathèque ou bien d'autres de ce même auteur.
Beau week-end à toi, bisous.

Écrit par : Françoise | 30/09/2017

C'est un article très complet sur cet écrivain que je ne connais pas trop par ailleurs, mais j'y viendrai! Merci Noëlle!

Écrit par : alezandro | 30/09/2017

Son passage à La Grande Librairie pour ce roman m'avait touchée, je le lirai sans doute - merci pour les extraits.

Écrit par : Tania | 20/10/2017

Écrire un commentaire