Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2018

On va, l’espace est grand...

On va.....

 

Le Beaufortain 2007 156.jpg

 

 

                                                          On va, l’espace est grand,
                                                                     On se côtoie,
                                                                On veut parler.
                                                         Mais ce qu’on se raconte
                                                         L’autre le sait déjà,
                                                              Car depuis l’origine
                                                              Effacée, oubliée,
                                                         C’est la même aventure.
                                                         En rêve on se rencontre,
                                                          On s’aime, on se complète.
                                                          On ne va plus loin
                                                             Que dans l’autre et dans soi.

 

Eugène Guillevic 1907-1997 ("Euclidiennes" - 1967)

Au cœur du Beaufortain,

eugène guillevic poeme

Un été ,des randos...

eugène guillevic poeme

 

                                                 

                      "Dans le gravier pur,

                       Dans la prairie verte


                                                
                                            
                                                   

                                                     
                                                   

eugène guillevic poeme


                                           j’emporte avec moi un monde d’oiseaux,
                                          J’entraîne avec moi une chaîne de montagnes.
                                         

                                          J’emporte avec moi le concert des merles
                                         Des nids dans l’ombre des buissons."




eugène guillevic poeme

 

 

 

 

Commentaires

Je ne sais dire si les textes illustrent bien les photos ou si ce sont les photos qui collent si bien aux textes...
Je me dis quand même que devant ces immensités le bout du chemin est bien loin à atteindre et je vous tire mon chapeau d'avoir eu le courage et la force d'y parvenir.
Bisous :)

Écrit par : annart | 04/01/2018

Quel magnifique poème de Guillevic, quand il étale sa douceur sur ces champs de verdure, ces collines mirifiques, ces routes infinies. Toujours en randonnée Noelle pour la rencontre avec le ciel et le côtoiement des nuages bleus. Merci pour ces si beaux paysages qui déclinent leur majesté.
Bisous la randonneuse.

Écrit par : bizak | 04/01/2018

Toute rencontre est un espace secret où l'écoute et le respect chantent leur mélodie.

Écrit par : Marie Minoza | 05/01/2018

Tes photos sont très belles, ça fait rêver quand ici tout est blanc et si froid. Je te souhaite le meilleur pour la nouvelle année.

Écrit par : Solange | 06/01/2018

c'est bien vrai, je ne peux que confirmer... bises à toi Nono (clin d'oeil à JN)

Écrit par : Doume | 07/01/2018

Un beau sentier qui monte vers le bonheur! Bonne fin de weekend!

Écrit par : alezandro | 07/01/2018

Anne, à la lecture, ce sont les images qui arrivent ....
bisak, Marie, Solange, Doume, alezandro, merci !
Je vous embrasse

Écrit par : noelle | 11/01/2018

Écrire un commentaire