Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2022

L'homme du Grand Hôtel

 

Je connaissais Guillaumemusso.jpg, je découvre le petit frère

dévoré L'homme du Grand Hôtel, Valentin Musso

"Et si vous vous réveilliez un beau matin en ne sachant rien de votre propre vie ?

Cape Cod, Massachusetts.Écrivain mondialement célèbre, Randall Hamilton se réveille dans la chambre d’un hôtel luxueux avec vue sur l’océan.

Le problème, c’est qu’il ignore totalement pourquoi il s’y trouve et comment même il est arrivé là. Pire, il semble avoir tout oublié de sa propre existence, y compris le fait qu’il est l’auteur de plus de quarante romans.

avec ce dixième livre, Valentin Musso nous dévoile un roman à la construction diabolique et au dénouement vertigineux" (4ieme de couverture)

 

20220829_090954.jpg

"Son propre nom sur la page de garde. Il secoua la tête, de plus en plus perplexe. Il était impossible qu’il soit l’auteur de ce texte. Non seulement ce qu’il venait de lire ne lui disait strictement rien, mais il avait en plus la conviction qu’il aurait été incapable d’aligner trois phrases pour raconter une histoire, voire simplement d’imaginer une intrigue. Il ne pouvait pas être écrivain. Ces mots ne pouvaient pas être les siens. Pourtant, la réalité ne mentait pas : ce début de roman était à son nom, il se trouvait dans son ordinateur, qui se trouvait dans sa chambre d’hôtel. Que pouvait-il opposer à cela ? Peut-être quelqu’un lui avait-il joué un mauvais tour… Mais qui aurait pris la peine d’élaborer un canular aussi fou et aussi sophistiqué ?"

 

 

 

 

22/08/2022

"Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude....."

ete 2011 346.JPG

Un été à Valloire

La sieste

                                                   Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude,
                                                     Tout dort sous les grands bois accablés de soleil
                                                      Où le feuillage épais tamise un jour pareil
                                                     Au velours sombre et doux des mousses d'émeraude.

ete 2011 009.JPG



                                                            Criblant le dôme obscur, Midi splendide y rôde
                                                             Et, sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil,
                                                         De mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil
                                                           Qui s'allonge et se croise à travers l'ombre chaude.

ete 2011 094.JPG



                                                              Vers la gaze de feu que trament les rayons,
                                                              Vole le frêle essaim des riches papillons
                                                               Qu'enivrent la lumière et le parfum des sèves ;

ete 2011 315.JPG



                                                                Alors mes doigts tremblants saisissent chaque fil,
                                                               Et dans les mailles d'or de ce filet subtil,
                                                             Chasseur harmonieux, j'emprisonne mes rêves.

ete 2011 342.JPG

Une rando , une sieste....petit bonheur...

ete 2011 203.JPG

 

13:54 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (5)

14/08/2022

Tout là- Haut

20220709_145925.jpg

20220715_214254.jpg

la Chapelle de Notre Dame des Neiges de Superbagnères.

,aujourd'hui ,petit resto sympa

20220709_145925.jpg

20220715_203245.jpg

Mais ce soir là, drôle de ciel, la fumée des incendies de Gironde

La petite histoire

"la Chapelle de Notre Dame des Neiges de Superbagnères. Construite dans les années 1966/67, l’édifice devait servir aux célébrations religieuses pour les skieurs et les touristes.

 

L’attente ne fut jamais ce que l’on pouvait espérer. Les vache , les jours de mauvais temps, étaient venues durant la période d’estive, se mettre à l’abris et se recueillir. Ouvrage avant-gardiste avec ses toits  décalés, sa magnifique croix, très haute, séparée  de la battisse, domine les vallées luchonnaises. Par beau temps, un décor hors du commun, avec coté sud, toute cette chaîne de montagnes de la vallée du Lys,et au fond à gauche les 2800 de l’Hospice de France. Le Maupas, les Crabioules, le Lézat et bien d’autres, offrent aux touristes et skieurs, une carte postale hors-norme.

20220715_214337.jpg

Petit coup de Coeur de l'été

20220709_124401.jpg

Superbagnères, c'est aussi le départ de belles randos....

Luchon 2010 134.JPG

Pic de Céciré depuis Superbagnères

Luchon 2010 131.JPG

 

09:40 Publié dans Balade | Lien permanent | Commentaires (4)

12/08/2022

Des lacs

0420.JPG

isola 2000 010.jpg

 

                                         Des fermes, des vallons, par-delà les coteaux,
                                         Par-delà les forêts, les tapis de verdure,
                                           Loin des derniers gazons foulés par les troupeaux,

isola 2000 168.jpg


                                        On rencontre un lac sombre encaissé dans l'abîme
                                             Que forment quelques pics désolés et neigeux ;

Luchon septembre 2011 194.JPG


                                             L'eau, nuit et jour, y dort dans un repos sublime,
                                             Et n'interrompt jamais son silence orageux.

Luchon septembre 2011 207.JPG


                                            Dans ce morne désert, à l'oreille incertaine
                                             Arrivent par moments des bruits faibles et longs,
                                             Et des échos plus morts que la cloche lointaine

luchon 2005 058.jpg


                                                  D'une vache qui paît au penchant des vallons.
                                                  Sur ces monts où le vent efface tout vestige,
                                                    Ces glaciers pailletés qu'allume le soleil,

Le Beaufortain 2007 219.jpg


                                                  Sur ces rochers altiers où guette le vertige,
                                                 Dans ce lac où le soir mire son teint vermeil,
                                                  Sous mes pieds, sur ma tête et partout, le silence,

243.JPG


                                                            Le silence qui fait qu'on voudrait se sauver,
                                                           Le silence éternel de la montagne immense,
                                                           Car l'air est immobile et tout semble rêver.
                                                          On dirait que le ciel, en cette solitude,
                                                           Se contemple dans l'onde et que ces monts, là-bas,

362.JPG


                                                                 Ecoutent, recueillis, dans leur grave attitude,
                                                                    Un mystère divin que l'homme n'entend pas.

2014-07-11 13.02.01.jpg


                                                                      Et lorsque par hasard une nuée errante
                                                                                      Assombrit dans son vol le lac silencieux,  
                                                                  On croirait voir la robe ou l'ombre transparente
                                                                D'un esprit qui voyage et passe dans les cieux.

                                                                             Charles Baudelaire

Luchon 2010 354.JPG

Des été, des balades, des lacs....Dans les Pyrénées, à Val d'Isère, dans le Queyras, à Isola 2000....

 

 

Aujourd'hui,un très joli coin ravagé par les incendies,Hostens

hostens.jpg

 le feu, chaotique, a ravagé depuis maintenant deux jours 7.400 ha de forêts desséchées

 

 

 

09/08/2022

Quelques fleurs

Le Beaufortain 2007 089.jpgIl voulait serrer une plante sur son coeur sans la déraciné

Il voulait serrer une plante sur son cœur sans la déraciner
 
Une toute petite plante lui suffirait en ce soir sinistre où il cuve dans son fût tous les malheurs du monde
 
Il voudrait serrer une plante sur son cœur sans la déraciner
 
Une toute petite plante lui suffirait mais comment faire ?
Il ne pourrait l'élever sans l'arracher à son sol vital
Il ne pourrait se rouler sur elle sans l'écraser grossièrement

Luchon septembre 2011 295.JPG

Et c'est une plante qu'il lui faudrait dans toute son innocence avec sa tige souple ses feuilles amènes et peut-être même une fleur
 
Le Beaufortain 2007 009.jpg
Mais naturellement il souhaite vivement qu'elle ne soit pas carnivore
Souhait gratuit s'il en fut car il ne trouve aucune plante à serrer sur son cœur

Luchon 2010 237.JPG

en ce soir sinistre où il cuve dans son fût tous les malheurs du monde

Luchon 2010 382.JPG

Extrait de "Courir les rues, battre la campagne, fendre les flots", Gallimard .Raymond queneau

Luchon septembre 2011 259.JPG

                     Quelques fleurs sur des sentiers
 
 

00:05 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (3)