Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2018

Le peintre poète

 

 Ange.jpg

Les choses que j’aurais tant voulu écrire
sont celles que je n’ai jamais su mettre en mots


Chatouillé par le grelot de l’ange
un bébé rit


Câlinée par le souffle du vent
une fleur fait « oui » de la tête


Jusqu’où aurait-il donc fallu poursuivre la route ?


Les jours d’après la mort à ceux d’avant la vie
en un cercle bien rond s’enchaînent


A présent j’ai droit au silence
Malgré la foule des paroles
Malgré les milliers de chansons
La tristesse ne s’est jamais dissipée et pourtant
La joie non plus ne s’est jamais envolée
(Tanikawa Shuntarô)

 

Paul Klee saisit ses anges au vol, d’un unique trait de crayon, dans la fulgurance de leur
présence. Ceux de Tanikawa Shuntarô inventent une situation, un événement, un dialogue : ils
créent une brèche qui rend possible une rencontre, une parole, un questionnement. (extrait Bobance éditeur )

paul-klee-9.png

Là, dans leur royaume, tout est comme chez nous, mais en plus angélique" Paul Klee

 

 "Paul Klee est un territoire fertile à tous les rêves, l’homme des derniers regards à un monde qui s’achève et se déchire.
Pressentant sa fin prochaine Paul Klee convoque tout un cortège d’anges, presque une cinquantaine, qui vont l’accompagner dans la condition humaine :(Gil Pressinitzer)


« Les hommes vivent en des lieux dont les anges n’ont pas idée» disait un poète.

l'ange grelot

 

 Les Anges de Klee est le premier livre traduit en français de Tanikawa Shuntarô. Ce recueil comporte 18 poèmes inspirés d'une série d'anges dessinés par Paul Klee à la fin de sa vie, entre 1939 et 1940. Tantôt rieurs, tantôt graves, ces anges apparaissent comme le miroir d'une humanité fragile dont le chant accueille ...

Je les aime...

 

 

 

 

Commentaires

suis fan des anges de Paul KLEE
Le poème est magnifique !

Écrit par : Anne | 04/05/2018

Coup de cœur aussi pour ce poème !Merci Anne ! et merci de venir te perdre ici !
Bisous

Écrit par : noelle | 04/05/2018

tu as disparu sur FB... impossible de te laisser un message ! donc par chance ;-) j'avais lu ta question, il s'agit du lac de Christus à Saint-Paul-lès-Dax où je vais marcher assez régulièrement. Je te souhaite une belle journée et je t'envoie des bises ^^

Écrit par : Anne | 05/05/2018

Oui Anne, de nouveau disparue...de jolies balades vers chez toi ! bisous, merci !

Écrit par : noelle | 05/05/2018

Ravi de découvrir ce poète des anges, Tanikawa Shuntarô. Quel beau poème que celui que tu cites. Et comme c'est beau: "Câlinée par le souffle du vent une fleur fait « oui » de la tête".
Bisous chère noêlle

Écrit par : bizak | 06/05/2018

Bizak," "Câlinée par le souffle du vent une fleur fait « oui » de la tête". quelques mots... .et j'ai découvert le poeme, ses poèmes et aimé Tanikawa Shuntarô.


Bises Bizak, bonne journée !

Écrit par : noelle | 07/05/2018

La poésie ne se trouve pas que dans les mots, elle se dessine et se devine dans la fulgurance des traits de crayon et de pinceau. Harmonie des couleurs et puis des formes. Superbe!

Écrit par : alezandro | 08/05/2018

Paul Klee est l'un de mes peintres préférés... Merci pour ces poèmes si légers inspirés des anges de Klee. Douce nuit Noëlle, et bises.

Écrit par : eva | 09/05/2018

J'adore ce poème et j'aime aussi beaucoup Paul Klee. Merci beaucoup Noëlle. Bisous.

Écrit par : Cathy | 10/05/2018

C'est une très jolie page, j'aime beaucoup merci.

Écrit par : Solange | 10/05/2018

c'est simple : j'adore Klee

Écrit par : les Caphys | 18/05/2018

Écrire un commentaire