Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2019

Salina

salina 3.jpg2019, mon premier coup de coeur

Salina, au destin tragique et solitaire

 

Tout commence dans un cri, au cœur d’un désert de pierres et de sable. Le cri d’un nourrisson, abandonné là, au centre d’un village, par un cavalier qui s’enfuit aussitôt….

 

"Salina, l'enfant de sel, petite étrangère venue d'on ne sait où, a été adoptée par le clan Djimba. Elle aime Kano, mais est contrainte d'épouser Saro. Brutalisée et humiliée, Salina refuse de se soumettre. Lorsque son mari meurt, Salina croit qu'elle va enfin connaître le bonheur... Mais ses espoirs se brisent rapidement. Elle ne se laisse alors plus mener que par la haine et l'esprit de vengeance, jusqu'à ce qu'une jeune femme lui apporte l'apaisement final."(4ieme de couverture)

salina4.jpg

 

 extraits

"J’ai satisfait les plaisirs du fils, on me congédie. Ils m’ont appris à saigner. Je vais leur apprendre à pleurer."

cornel pufan3.jpg


"Quand Salina meurt, il revient à son fils, qui a grandi seul avec elle dans le désert, de raconter son histoire, celle d’une femme de larmes, de vengeance et de flamme"

Maleta se fait conteur et fera de sa mère une légende 

 

"Ils ne parlent pas, laissent dans leur dos la fraicheur de l'oasis et le tumulte de la foule. Elle ne lui a encore rien demandé. Cest d'abord aux corps de se retrouver, ensuite seulement les bouches parleront. Pour l'heure, ils doivent juste marcher côte à côte, ajuster leur pas, retrouver leur complicité silencieuse."

salina 2.jpg

Laurent Gaudé, un magnifique conteur

dans la poussière du désert, j'ai accompagné Salina...

coucher-de-soleil-sur-le-desert-du-namib-a-walvis-bay_940x705.jpg

 

 

 

Commentaires

Ta présentation du roman Salina me séduit, j'ai vu sa présentation aussi lors d'une émission de La Grande Librairie" à la fin de l'an passé et dont la lecture d'un extrait de ce roman a été faite par la belle voix de l'actrice Rachida Brakni. Tentant de lire.
Merci Noëlle
Bises

Écrit par : bizak | 17/01/2019

bizak, je viens d'écouter "la belle voix de Rachida Brakni" pour un très beau récit ! a lire aussi son premier recueil de poèmes : «De sang et de lumière»."
Bonne lecture! je t'embrasse

Écrit par : noelle | 18/01/2019

Tu as toujours de jolies lectures très poétiques ma Noëlle... J'ai moins de chance (ou moins de talent de lectrice : j'ai commencé un truc imbuvable : "Idiotie" de Pierre Guyotat qui m'a été offert à Noël... C'est mal écrit, illisible, des phrases interminables dont le sens m'échappe au bout de trois lignes... (j'ai lu la critique sur le net, et effectivement, c'est insupportable...) Je t'embrasse fort.

Écrit par : eva | 28/01/2019

Coucou Nono, petit clin d'oeil... je dois avoir une dizaine de livres en cours, même un audio-book pour essayer.. Bisous
Partons en villégiature pour une dizaine de jours... à bientôt, coucou à JN !!!

Écrit par : Doume | 09/02/2019

A propos, Salina me rappelle un titre de Christophe dans mes jeunes années, musique du film : La route de Salina, dernier rôle d'une actrice que j'adoraisRita Hayworth... débuts de Mimsy Farmer...
Bisous

Écrit par : Doume | 09/02/2019

Écrire un commentaire