Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2021

coucher de soleil

20210730_211644.jpg

.Quelle  sensibilité  à  le  soleil! Rougir tous les soirs  lorsqu'il se couche

Fabrizio Caramagna

20210730_211441.jpg

Ce trente Juillet , un soir, au Pyla

20210730_211303.jpg

l.Le crépuscule est un  breuvage qui enivre et endort la terre et le ciel


(Jean-Marie Gustave Le Clézio)

DSC01732.JPG

Roule, grande boule, fourmilière de consciences, terre, roule, teintée d'aurore, chapée de crépuscule, d'aplomb sous les soleils, nocturne,

Roule dans l'espace abstrait, dans la nuit à peine éclairée,

Roule....


(Fernando Pessoa)

20140911_202105 (2014_09_15 19_24_11 UTC).jpg

 

Coucher de soleil, quelques citations et balade.....

20150918_151824.jpg

 

13:55 Publié dans Balade | Lien permanent | Commentaires (10)

07/08/2021

Jour vert

20210630_142511.jpg

 Cet été ,Balade au Port de Bales

20210630_134856.jpg

"jour vert ardent, bonne  pente ,parsemée

Clochettes et bêlements, myrtes et coquelicots....




20210630_150020.jpg

20210630_144616.jpg

Jour vert

La jeune fille tricote les objets de sa dot

Le jeune homme tresse des paniers

Et les boucs, le long du rivage

Lèchent le sel blanc

 

 

20210630_150159.jpg

20210630_154918.jpg

Un poème de Yannis Ritsos

Le Port de Balès, à la frontière des Hautes Pyrénées et de la Haute Garonne relie la vallée de la Barousse et la vallée d'Oueil, au-dessus de Luchon.

20210716_160427.jpg

03/08/2021

Un jour de pluie...

20210713_180718.jpg

J'ai aimé

Le nouveau roman de Michel Bussi

rien livre.jpg

 

"Par amour pour un enfant, que seriez-vous prêt à faire ? Maddi, elle, ira jusqu'au bout...
Une intrigue magistrale, un twist virtuose pour le nouveau suspense 100% Bussi.
2010. Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, une vie comblée avec Esteban, son fils de 10 ans.
Ce jour d'été là, elle le laisse quelques minutes seul sur la plage. Quand elle revient, Esteban a disparu.
2020. Maddi a refait sa vie, et revient sur cette plage en pèlerinage.
Au bord de l'eau, un enfant est là. Même maillot de bain, même taille, même corpulence, même coupe de cheveux. Elle s'approche. Le temps se fige. C'est Esteban, ou son jumeau parfait.
Maddi n'a plus qu'une obsession, savoir qui est cet enfant.
Il s'appelle Tom, il vit à Murol en Auvergne. Elle prend la décision de s'y installer.
Plus Maddi espionne Tom, et plus les ressemblances avec Esteban paraissent inexplicables : mêmes passions, mêmes peurs... même tache de naissance.
Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité, et sauver son enfant ?
Ou ce garçon qui lui ressemble tant.
Ce qu'elle ressent profondément, c'est que Tom est en danger.
Et qu'elle seule peut le protéger....." 4ieme de couverture

 

Une citation 

"C'est le mystère ! Pourquoi certaines âmes reviennent et d'autres non ? Pourquoi certains cognent fort dans un cerveau pour qu'on se souvienne d'elles, et d'autres se font plus discrètes, où nous influencent secrètement sans se faire remarquer ? Tu vois de quoi je parle, l'instinct, l'intuition, le sixième sens..."

A lire !

20210716_160427.jpg

Le soleil est revenu....

 

 

20:15 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (6)

29/07/2021

La petite église de Benqué dessus

20210708_153744.jpg

Vers la petite église...

20210708_154522.jpg

Cet été, fermée ,des chauves souris à l'intérieur....mais il y a quelques années , elles étaient déjà là

DSC01592.JPG

Tout là - haut

DSC01594.JPG

DSC01593.JPG

 

                                                                       "À mi-carême, en carnaval,

                                                                       On met un masque de velours,

                                                                           Où va le masque après le bal ?

                                                                       Il vole à la tombée du jour.

                                                                      Oiseau de poils, oiseau sans plumes,

                                                                     Il sort, quand l’étoile s’allume,

                                                                       De son repaire de décombres.

                                                                      Chauve-souris masque de l’ombre "

                                                                         

DSC01591.JPG

 

                                                               Les fresques du chœur de Saint-Blaise.

20210708_162431.jpg

Le chemin continue....église de Benqué dessous

20210708_163115.jpg

20210708_165036.jpg

20210708_165844.jpg

Les chauves -souris, été 2015,le poème ,Robert Desnos

le village Benqué Dessous et Dessus , la vallée d'Oueil  dans le Luchonnais.

20210708_165047.jpg

Les sentiers de l'été.....

24/07/2021

Les sentiers de l'été....

Bonjour !

20210630_154952.jpg

Balade jusqu'à la cabane du berger

20210630_154940.jpg

20210630_150020.jpg

départ du port de Bales

20210630_142511.jpg

le sentier vers le petit village de montagne Ôo

20210627_160211.jpg

20210627_155812.jpg

20210627_155854.jpg

20210627_164440.jpg

A Ôo

20210627_174531.jpg

A suivre...pour d'autres sentiers

"Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme....."

Arthur Rimbaud

15/06/2021

Les herbes et les fleurs...

DSCI0113 (1).JPG

ne m'abandonne pas, leur odeur suit le vent....

DSCI0130 (1).JPG

A bientôt, un départ pour quelques balades....

Les photos, les Pyrénées, quelques mots de Paul Eluard

je vous embrasse

21:03 Publié dans Balade | Lien permanent | Commentaires (13)

09/06/2021

Comme un oiseau figé

20210601_220815.jpg

                                                                 L’arbre, ici, maintenant, debout,
                                                                  Rien que du bois,
                                                                Comme un oiseau figé debout
                                                                             La tête en bas.

                                                                        L’arbre vécu
                                                                        Comme du bois
                                                                       Et comme oiseau
                                                                        Ne bougeant pas.
                                                                               (Guillevic)

Il était sur le chemin de la plage...

20210601_220412.jpg

Lui, Il était là , sur le chemin du Lac vert , dans la vallée du Lys , un été...blog 7.jpg

blog 9.jpg

10:19 Publié dans Balade | Lien permanent | Commentaires (10)

07/06/2021

Une plage...

20210604_204209.jpg

                                                                             Gravir la dune
                                                                                les bronches emplies
                                                                                   d’air marin
                                                                                puis découvrir là-bas
                                                                             le miroir bleu aux rides
                                                                               crêtées d’écume

20210505_160315.jpg


                                                                                  et son argent éblouissant
                                                                                      Descendre vers la plage
                                                                                       s’asseoir sur le sable
                                                                                         être cet infime témoin
                                                                                       de l’harmonie des couleurs
                                                                                          et de la matière
                                                                                            Regarder l’horizon
                                                                                            et rêver de partir
                                                                                           seulement rêver

20210605_091450.jpg


                                                                                                Rien ne vaut
                                                                                           le voyage immobile
                                                                                           déchiré du cri soudain
                                                                                                      de la mouette

20210602_155214.jpg

Toute petite ma mouette !

 

kamal Zerdoumi, 2018

                           Longue marche sur la plage ,

20210604_204203.jpg

                                                  en forêt

 

 

20210603_172646.jpg

20210603_170123.jpg

 

20210604_212948.jpg

20210604_204149.jpg

Quelques jours sur cette plage....

Bientôt, nouvelle petite pause, Les Pyrénées, pour quelques balades....

DSCI0153.JPG

13:25 Publié dans Balade | Lien permanent | Commentaires (7)

17/05/2021

“ Le bonheur, en partant, m'a dit qu'il reviendrait”

0278.JPGLe bonheur, en partant, m’a dit qu’il reviendrait…
Que quand la colère hisserait le drapeau blanc, il comprendrait…
Le temps du pardon et du calme revenu, il saurait
Retrouver le chemin de la sérénité, de l’arc-en-ciel et de l’après…
Le bonheur, en partant, m’a promis de ne jamais m’abandonner

 

Le bonheur, en partant, m'a fait de grands signes de la main,
Comme des caresses pleines de promesses sur mes lendemains,
Il m'a adressé ses meilleurs vœux sur mon destin qui s'en vient,
Et je crois en lui bien plus qu'en tous les devins...
Le bonheur est un ange aux ailes fragiles, un colosse aux pieds d'argile,
Il a besoin d'air, de lumière, de liberté et d'une terre d'asile,
Je veux être son antre dès ses premiers babils,
Pour peu qu'il me le permette, le bonheur n'est jamais un projet futile...

0414.JPG


De ne pas oublier les doux moments partagés,
Et d’y écrire une suite en plusieurs volumes reliés,
Tous dédiés à la gloire du moment présent à respirer

Le bonheur, en partant, avait le cœur aussi serré que le mien,
Son sourire en bandoulière, il est parti vers d'autres chemins,
Rencontrer ses pairs au détour des larmes et des chagrins,
Que versent pour un rien, tous ces pauvres humains...
Le bonheur, est parti, missionnaire, rallier d'autres fidèles,
Il veut plaider sa cause et convertir tous les rebelles,
Leur montrer à eux aussi, combien la vie est belle,
Si on lui laisse assez de place pour l'orner de ses dentelles...

0417.JPG



Le bonheur, en partant, m'a fait un clin d'œil,
Je sais qu'il reviendra, je ne porte pas son deuil,
Il ne fuit pas, il s'en va conquérant réparer d'autres écueils,
Pour me revenir encore plus grand, se reposer dans mes fauteuils...
Le bonheur, en partant, ne me quitte pas vraiment...
Je sais que même de loin, il éveille mes sentiments,
Il entend mes hésitations et m'oriente résolument et surement,
Le bonheur est une étoile qui me guide par tous les temps...

242.JPG

 

Lacs de Boums, les lacs du Venasque

“ LE BONHEUR, EN PARTANT, M'A DIT QU'IL REVIENDRAIT ”. JACQUES PRÉVERT

 

13:57 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (18)

12/05/2021

A la table des refuges

val d'isere 152.JPG

Fromage blanc et myrtilles , petit bonheur....nous étions là, au creux du vallon de Prariond ,au refuge

val d'isere 1002.JPG

Aux gorges de l'Isère

val d'isere 782.JPG

Au refuge du Fond des fours, en plein cœur du Parc de la Vanoise , même table

On passe le petit pont

val d'isere 025.JPG

et là-haut , le refuge

val d'isere 761.JPG

val d'isere 1160.JPG

Un été à Val d'Isère , superbes randos....

val d'isere 847.JPG

"Sur un sentier de montagne où quelque chose pourrait vous charmer une violette sauvage....". Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )